Inauguration du château d’eau du village de Dondi

Le samedi 11 Janvier 2020, s’est tenue l’inauguration du château d’eau du village de Dondi, village du canton N’Da dans la sous-préfecture de Diégonefla  situé à 13 km de la sous-préfecture et 30 km du chef-lieu de département d’Oumé, par le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly.

Et ce en présence du Ministre de Hydraulique, Laurent Tchagba, du Secrétaire Général de la présidence, Patrick Achi, de Touré Mamadou, Ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, porte-parole adjoint du Gouvernement, de Myss Belmonde Dogo , Secrétaire de l’Etat auprès du Ministre de la femme, de la Famille et de l’enfant , chargée de l’Autonomisation des femmes et de Monsieur ASSI Jean-Luc, Directeur Général Adjoint de l’Office National de l’Eau Potable , cheville ouvrière  de cette grande action.

Plus qu’une cérémonie ordinaire ce fut  un moment  formidable de partage et de forte émotion dans la localité de Dondi qui a accueilli l’ouvrage d’une capacité de 100m3, fruit du Programme Présidentiel d’Urgence (PPU).

Le Premier Ministre n’a pas manqué de faire savoir que c’est  dans le cadre de  l’opérationnalisation du Programme Social du Gouvernement(PSGOUV), qui met  l’accent sur l’eau potable, que Dondi et ses environs ont pu bénéficier de ce château d’eau.

Le Ministre en charge de l’Hydraulique, Laurent Tchagba  a fait savoir que le château d’eau qui a  d’une capacité de 100 m3  sur une hauteur de 15 mètre est un ouvrage qui va permettre malgré la croissance démographique aux 6500 habitants et leurs futures progénitures de bénéficier de l’eau potable jusqu’en 2030.

Selon lui, cette première phase de l’opération de couverture en eau potable de la zone qui vient de s’achever par la réalisation du château d’eau  a coûté 315 millions de FCFA et il reste la phase de canalisation des deux autres villages comme promis par le représentant  du Chef de L’Etat,  Son Excellence Amadou Gon Coulibaly pour boucler ce projet qui tourne autour de 500 millions de FCFA.

Pour rappel, près de sept(7) milliards de Francs CFA ont été investis dans la région du Gôh, pour desservir 108 localités en eau potable.

D’autres investissements d’un montant global de trente-neuf milliards (39 000 000 000) de Francs CFA  pour 27 localités sont en cours et plus de trois milliards (3 000 000 000) de Franc CFA d’investissements, pour 9 localités sont en perspectives pour régler définitivement les problèmes d’eau dans cette région.

En le milieu rural,  839 pompes sont en cours de réparation  dans la cadre du PSGOUV, volet hydraulique.