Présentation du programme « EAU POUR TOUS » aux fédérations de consommateurs

Le vendredi 15 Septembre 2017, s’est tenue une conférence de presse dans les locaux de l’hôtel TIAMA, en présence du Ministre des Infrastructures Economiques le Dr. Amédé KOUAKOU, du Directeur Général de l’ONEP et des autres directeurs généraux des structures sous tutelles et de la SODECI, des présidents des mouvements de consommateurs.

Le but de cette conférence était de présenter le nouveau programme gouvernemental dénommé ‘‘EAU POUR TOUS’’ prévu de 2017 à 2020. Mais le ministre a en premier lieu présenté les diverses causes des pénuries d’eau dont, les causes climatiques (la baisse des pluies), les causes techniques (les réseaux sous dimensionnés, le déficit de production, les pannes techniques) et les causes humaines (la pollution de la ressource, l’occupation anarchique des champs captants, la fraude sur le réseau et bien d’autres). 

L’objectif de ce programme estimé à 200 milliard de FCFA, est de permettre à au moins 95% de la population, d’avoir de l’eau potable et de combler les déficits observés dans certaines régions et départements d’ici à 2020. A cet effet, il comportera , la réparation sur 3 ans de 21.000 pompes à motricité humaine défectueuses pour un coût estimé à 15 milliards de FCFA dont l’entretien se fera via un mécanisme de surveillance ; la construction de 200 nouveaux châteaux d’eau avec toutes les canalisations et les forages afin d’augmenter la capacité de production d’eau dans les régions; le renforcement des capacités d’eau dans les différents chefs-lieux de régions et de départements; les branchements sociaux au prix forfaitaire de 1000 FCFA par mois sur une période donnée au lieu de 147 000 FCFA, pour 450 000 abonnés supplémentaires à partir de janvier 2018, le tout pour un montant global de 31 milliards ; la suppression des avances sur consommation pour les propriétaires en 2018.

Il a ensuite abordé la question de la période de facturation de la SODECI, qui passera de 3 à 2 mois, ce mécanisme permettra à l’ivoirien d’alterner les mois de paiement de ses factures d’eau et d’électricité. Cette nouvelle donne est créée pour simplifier la vie aux populations car il est plus facile pour un employé payé au SMIG, de régler une facture d’eau de 4000 FCFA plutôt qu’une facture de 6000 FCFA en plus de celle de l’électricité,  a expliqué le Dr. Amédé KOUAKOU lors de sa présentation.

Selon les statistiques de la SODECI, 60% des abonnés de la SODECI, sur les 3 dernières années, ont bénéficié de branchements sociaux. Cette démarche a été entreprise pour aider les populations qui paient l’eau à 1200 FCFA le m3 chez le revendeur au lieu de 230 FCFA avec la SODECI.

Après son exposé, il a répondu aux questions des présidents des consommateurs et des journalistes qui portaient sur : le délai d’installation et la durée de vie d’un compteur d’eau, le calendrier de réalisation des travaux énoncés, l’adaptabilité de la nouvelle période de facturation aux des différentes taxes, le manque de communion entre les structures comme l’ONEP ou la SODECI et les consommateurs.

Le DG de la SODECI, prenant la parole, a signifié que la durée de vie d’un compteur d’eau est de 10 ans. Le délai pour l’installation d’un compteur après paiement à la SODECI est de 2 semaines (délai qui sera revue à la baisse selon le ministre), concernant le calendrier de réalisation du programme « EAU POUR TOUS », le Ministre Dr Amédé KOUAKOU a réexpliqué qu’il s’entendra sur 3 ans et les taxes seront revues en fonction des nouvelles périodes de facturation.

Le ministre a rassuré les consommateurs qu’une meilleure communication se fera pour créer une synergie entre ces derniers et les structures sous tutelles, il les a également informés de la création du Centre de Relation avec les Consommateurs de l’ONEP joignable au 22 51 47 00.