Rencontre d’échanges entre des maires du district d’Abidjan et la direction générale de l’onep

Le Directeur Général de l’ONEP, M.Berte IBRAHIMAN a tenu une réunion de concertation avec des maires du District d’Abidjan (Port-Bouët, Marcory, Koumassi,Treichville et Abobo-Gare), le vendredi 16 janvier 2015 de 10h à 11h30 dans la salle de Conférences de l’ONEP sise au II Plateaux 7èTranche.

Cette réunion, se situe dans le cadre de la continuité des échanges avec le Ministre des Infrastructures Economiques, M. ACHI Patrick. Elle a eu pour objectif de les tenir informés sur la nature des travaux d’alimentation en eau potable qui s’effectuent actuellement dans leurs communes. Le Directeur Général a salué de prime abord, la présence effective des maires qui ont fait le déplacement.

Ensuite, il a porté à la connaissance des maires, que face au déficit d’eau potable sur le réseau de distribution dans le District d’Abidjan, un vaste programme de renforcement a été initié par le Gouvernement ivoirien avec l’appui des partenaires au développement. L’objectif est d’accroître la capacité en eau potable dans la Zone Sud et surtout dans les nouvelles zones d’urbanisation traversées par les conduites d’eau à partir de la Station du Sud Comoé.

Il a chiffré l’apport supplémentaire estimé à 664000 m3/jour comblant ainsi le déficit de production d’eau potable qui était de 150000 m3/j. Selon le Directeur Général de l’ONEP, ce vaste programme s’articulera autour de douze projets majeurs, qui auront pour effet d’améliorer la qualité de la desserte en eau potable des populations abidjanaises. Les maires présents ou leurs représentants ont pris tour à tour la parole pour s’imprégner de la réalité des travaux réalisés, non sans formuler des requêtes concernant l’alimentation en eau potable des zones hors lotissement à Marcory, Port-Bouët et Koumassi. Le Directeur Général a répondu à toutes les préoccupations notamment l’extension du linéaire dans les communes en manque et surtout la mise en place d’un numéro vert; La rencontre d’échanges a été pour les premiers responsables des mairies de la Zone Sud d’Abidjan, l’occasion de se rendre compte de l’ampleur et de l’effectivité des travaux en cours dans leurs communes.