Une délégation de l’ONEP au Golf Hôtel

Une délégation de l’ONEP composée de M. Amichia Michel conseiller financier du DG, M. Dembélé chef du service des dépenses d’eau de l’état, Mme Djédjé Virginie chef de service contrôle administratif et commercial, Mme Konan Renée chargée de projet et Mme N’cho Aïda chargée de communication s’est rendue le jeudi 27 mars 2014 au Golf Hôtel.
En effet, invité par M. Coulibaly Nanguin Président du Comité Environnement et Développement Durable du Golf Hôtel (CEDD-GH), c’est la première fois qu’une structure invite l’ONEP pour sensibiliser son personnel sur les bonnes pratiques d’utilisation de l’eau. Cette conférence a été animée par M. Dembélé, suivi des interventions de M. Amichia, Mme Konan, et Mme Djédjé Virginie. Le thème développé par M. Dembélé a été « Conséquence du gaspillage de l’eau et les bonnes pratiques ».

En résumé, après la projection du film institutionnel de l’ONEP et une présentation sur PowerPoint effectué par M. Dembélé, cette conférence a sensibilisé le personnel du Golf Hôtel sur le fait que l’eau est une ressource rare et limitée, elle a un coût de production élevé. La tarification de l’eau potable est évolutive suivant la quantité d’eau potable utilisée. Chaque litre d’eau potable est taxé, par conséquent, la goutte d’eau potable gaspillée coûte cher. Des conseils anti gaspillage ont été prodigués, par exemple, à la cuisine il est mieux de décongeler la viande à l’air libre plutôt que sous l’eau.
En ce qui concerne la salle de bain, prendre une douche est plus économique que prendre un bain. A la buanderie il vaut mieux bien remplir la machine à laver plutôt que de la faire tourner à moitié pleine. Dans le jardin il faut mettre des plantes peu gourmandes en eau. Pour le lavage auto il est préférable d’utiliser un seau d’eau et du savon à la place du tuyau d’arrosage.

Une séance de question réponse avec le personnel du Golf Hôtel a eu lieu. Mme Djédjé a pris la parole pour expliquer que le bon comportement avec l’eau va leur permettre de conserver plus facilement leur emploi.
Le directeur technique du Golf Hôtel est intervenu pour dire aux agents de venir signaler rapidement les fuites d’eau ou les pannes, et il a ajouté que si l’on réduit les coûts de l’eau on gagne de l’argent pour la comptabilité. Il a sensibilisé le personnel de chambre à ne pas tirer plusieurs fois la chasse d’eau pour un petit insecte aperçu dans les WC.
M. Dembélé a enfin développé une stratégie de lutte contre le gaspillage d’eau. Le Golf Hôtel a clôt ce moment par un déjeuner dans son jardin.