Le lancement de la brigade eau potable

Le lancement de la brigade eau potable

Le jeudi 05 février 2015 à la direction régionale de la SODECI à Yopougon secteur Ananeraie a eu lieu le lancement de la « Brigade Eau Potable », en présence notamment de Mme Kablan Adjoint du Directeur Régionale, de M. Bouafou Directeur du Contrôle de l’exploitation et de la Qualité à l’Onep, et de Mme Djédjé Chef du Service Contrôle Administratif et Commerciale à l’Onep .

En effet, le projet intitulé « Brigade Eau Potable » a été initié par le Ministère des Infrastructures Economiques et conduit par l’ONEP. Ceci, dans le but de connaître le niveau de service de distribution ou le ressenti des ménages, vu le volume important d’eau potable qu’apportent les nouvelles stations, afin de mener des actions correctives et préventives.

Cette brigade a silloné les communes suivantes:

Abobo, Anyama, Marcory, Treichville, Koumassi, Port-Bouët, Yopougon et Cocody.

Pour mener à bien sa mission, elle a utilisé des Smartphones munis de questionnaires auxquels la population devait répondre, notamment concernant la continuité et le niveau de service.

La collecte des données s’est effectuée du 05 février au 30 avril 2015. Les grands enseignements qu’on peut tirer sont les suivants :

Concernant la Continuité de service

70% des ménages interrogés dans les 10 communes sélectionnées ont accès à l’eau 24 heures sur 24. On note un impact assez positif des projets de Niangon II et de Bonoua. Notamment,

– A Yopougon où près de 80 % de la population a accès à l’eau 24 h sur 24 suite à la mise en service du projet de Niangon II en Décembre 2014,

– A Abidjan Sud (Treichville, Marcory, Koumassi et Port Bouet) avec 81,2% de la population qui a de l’eau de façon continue après l’inauguration du Projet Bonoua I.

De façon globale, 20 % de la population reçoit de l’eau par intermittence. Cette proportion est largement influencée par les communes d’Abobo et d’Anyama où respectivement 23 % et 39 % des ménages ont accès à l’eau de façon épisodique. Les projets encore non livrés (SONGON et les travaux sur le réseau) permettront d’améliorer la continuité de service dans ces deux communes.

9 % de l’ensemble des ménages interrogés ne reçoivent pas de l’eau au robinet et cela principalement à Abobo avec 23 % des ménages et à Anyama 29 % des ménages.

Concernant la Qualité de service

54 % des ménages déclarent avoir de l’eau avec une bonne pression contre 46 % qui ont de l’eau avec une faible pression, situation qui s’explique par le fait que les travaux de renforcement et de restructuration du réseau de distribution n’ont pas véritablement commencé.

Précédent The launch of safe drinking water brigade

Nous réjoindre

II Plateaux Vallon Rue J93

Lun – Ven: 8:00 H – 17:00 H

Abonnement Newsletter

Abonnez-vous et recevez la newsletter par e-mail.

ONEP - Copyright © 2022. Tous droits réservés

fr_FRFrançais