Le PREMU fait partie des projets à fort impact social selon la Banque Mondiale

Le PREMU fait partie des projets à fort impact social selon la Banque Mondiale

Du 21 au 27 juin 2022, au Palm Club Hôtel sis à Cocody, une mission de la Banque Mondiale a eu une rencontre d’échange avec les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du Projet de Renforcement de l’Alimentation en Eau Potable en Milieu Urbain (PREMU).

Les entités représentées étaient le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, le Ministère de l’Education, le Ministère de la Santé, le Ministère du Plan et du Développement, le CC-PREMU, AC-PREMU, CF-PREMU, l’ONEP, l’ONAD, la SODECI et CI-ENERGIES.

Les sept (7)  jours de travail ont démarré par la présentation des objectifs de la mission, à savoir : la validation du programme de la mission et la revue des termes de l’accord de financement et des indicateurs des résultats. S’en est suivi, une série de réunion, au cours desquelles, le Chef de projet PREMU-ONEP, M. KOMENAN Francis, par ailleurs Conseiller Technique du Directeur Général de l’ONEP, a présenté le rapport bilan du PREMU, qui a été félicité par la mission de la Banque Mondiale pour l’efficacité avec laquelle le projet a été conduit.

La mission n’a pas manqué de dire que le PREMU est le meilleur projet du portefeuille de la Banque Mondiale au niveau national et fait partie des projets à fort impact social.

A ce titre, elle s’est engagée à doubler le budget de financement de la composante de la ressource en eau compte tenu de la problématique de la sécurité de l’eau face au changement climatique et la mise en place du plan COVID.

Aussi, la Banque Mondiale a donné son accord pour l’actualisation des prix unitaires des équipements hydrauliques et électromécaniques utilisés pour le raccordement des populations en eau potable.  

Cependant, elle a relevé que le changement de délai effectué dans le traitement des factures qui est désormais passé de 21 à 33 jours avait occasionné la rallonge des paiements des différés successifs du contrôle financier pendant la vérification des services faits.

 La mission de la Banque Mondiale s’est terminée par une restitution des conclusions au Ministère de l’Économie et des Finances le 28 juin 2022.

Précédent S 150/2022 (1676) Sélection d’un consultant pour la réalisation d’une étude d’impact environnemental et social et d’un plan d’actions de réinstallation

Nous réjoindre

II Plateaux Vallon Rue J93

Lun – Ven: 8:00 H – 17:00 H

Abonnement Newsletter

Abonnez-vous et recevez la newsletter par e-mail.

ONEP - Copyright © 2022. Tous droits réservés

fr_FRFrançais